La réforme de la formation professionnelle

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a profondément bouleverser l’écosystème de la formation. A l’horizon 2021, les acteurs de notre secteurs auront à effectuer une mutation majeure dans la manière d’appréhender les nouveaux enjeux économiques et sociaux de chacun en prenant en compte également les avancés technologiques face à la transition numérique. La réforme vise à rendre l’individu acteur de son évolution professionnelle. Elle aide également le candidat et/ou salarié à construire son projet professionnel.

Les Organismes de Formation, une fois certifiés, deviennent des PAC – Prestataires d’actions concourant au développement des compétences dans le cadre d’action de formation.

Les organismes certificateurs et instance de labellisation délivrent la certification des PAC et contrôle l’usage selon le Référentiel national qualité mentionné à l’article L. 6316-3 du Code du Travail.

Les Financeurs : l’Etat, les Régions, Pôle Emploi, Agefiph, OPCO (Opérateurs de Compétences) , CPIR (Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale), CDC (Caisse des Dépôts et Consignation). Enjeux : Simplifier et rendre plus efficaces les démarches d’identification et d’évaluation de la qualité des PAC et in fine de validation des demandes de prise en charge des formations. Les finances publics et mutualités s’assurent que les prestataires qu’ils financent sont certifiés par organisme certificateur ou par une instance reconnue par France compétences.

Du point de vue du candidat, la finalité de la certification est :

. Être rassuré quant au professionnalisme de l’Organisme de Formation choisi

. Prétendre à la prise en charge financière

. Gérer plus facilement et simplement leur parcours professionnel.

Du point de vue de l’employeur, la finalité de la certification est :

. Être rassuré quant au professionnalisme de l’Organisme de Formation choisi pour leurs salariés

. Prétendre à la prise en charge financière

. Simplifier et guider les démarches de formation pour leurs collaborateurs

Dès la mise en oeuvre du processus de certification, Valéry Challier a choisi de s’inscrire dans la démarche d’audit auprès d’ICPF. Après avoir répondu à tous les critères demandés dans son champ d’activité – l’action de formation, le fondateur de VDC Consultants est aujourd’hui certifié QUALIOPI.

%d blogueurs aiment cette page :